Préavis de grève du 17 décembre 2019…

Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder aux préavis de grève :

Préavis de grève du 17 décembre 2019
Préavis de grève du 5 décembre 2019
Analyse de l’âge pivot à 64 ans mis en place en 2027

Cet âge pivot est un des désavantages majeurs de la réforme des retraites et si vous avez des doutes, l’analyse ci-dessous vous permettra d’y voir plus clairement.

L’âge pivot positionné à 64 ans aura pour conséquence de supprimer la surcote et de la remplacer par un malus pour un départ à la retraite entre 62 ans (âge légal du départ à la retraite) et 64 ans. J’ai effectué des simulations sur le site de la DGFIP, la perte financière est très importante pour les agents ayant commencé à travailler tôt.

Exemple pour un agent né en 1966 (bien avant 1975) ayant commencé à travaillé à temps plein à l’age de 17 ans et 9 mois dans le privé (18 ans 3 mois de travail) puis dans le public (24 ans de travail) dans le système actuel des retraites (voir la simulation ci-dessous) :

Agent carrière privée et publique pour un départ à la retraite entre 62 et 64 ans

– A 62 ans l’agent partira avec 944,30€ brut par mois

– A 64 ans l’agent partira avec 1125,30€ brut par mois (surcote de 10%)

Les 10% de surcote et abondements trimestriels inclus (1,25% de surcote et augmentation des cotisations inclues) correspondent à un gain de 19,16% en 2 ans.

Exemple pour un agent dans le futur système (surcote supprimée de 62 à 64 ans) :

– A 64 ans l’agent partira avec 1023€ brut par mois (voir la simulation ci-dessous)

Agent carrière privée et publique pour un départ à 64 ans en 2030 sans surcote

L’agent qui partira à 64 ans dans le nouveau régime des retraites perdra 10% sur sa pension par rapport au système actuel (100€/mois en moins pour 1000€/mois)

Analyse de la mise en place du malus dans le futur système des retraites, pour un départ entre 62 et 64 ans pour agent qui bénéficie de la surcote dans le système actuel :

– A 62 ans 10% de malus donc 10% décote

– A 63 ans perte de 5% de surcote et 5% de malus donc 10% décote

– A 63 ans et 9 mois perte de 8,75% de surcote et 1,25% de malus donc 10% décote

Conclusion : dans le futur système des retraites, le seul choix offert à l’agent pour limiter au mieux cette importante perte financière lors de la liquidation de la pension est de partir à la retraite à 64 ans. Ce futur système des retraites est défavorable à tous les agents ayant travaillé toute leur carrière et tôt. La valeur travail est donc dévalorisée par la création de cet âge pivot à 64 ans et ce n’est pas acceptable

Ronan LUCAS (secrétaire national et administrateur du site)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.